2018 Road King Special 1750CC Olive Gold (disponible en Novembre)

La Road King est peut-être la plus simple, la plus évidente et la plus traditionnelle façon d’envisager le voyage vers l’Ouest. Qu’il soit américain ou de tout horizon.
Certaines années, il n’y a qu’une Road King dans la gamme. En 2017, il y en a trois. La FLHR standard, pour cruiser avec sérénité et le panache discret ; la Classic, pour affirmer une certaine attitude d’époque ; et cette version Special. Propulsée elle aussi par le nouveau bloc M8, elle revendique une allure plus taciturne, une expression située entre la menace et la promesse d’une bouteille de Bourbon du Kentucky.

Pour créer la Road King Spécial, la MoCo a utilisé sensiblement la même recette que pour l’ex Fat Boy Special. Du sombre, de la nuit pour recouvrir le métal. Des effluves de noir se sont posées dans d’infinis endroits : sur les arceaux de protection moteur, les commandes manuelles, les rétros, les clignos, les caches moteur et de filtre à air, les silencieux d’échappement et les pare-chaleurs, et se concluant du bas de la fourche jusqu’au bout du nouveau guidon Mini-Ape. Celui-ci veut mettre le conducteur dans une position plus agressive, tout en préservant du confort.
S’attend-t-elle à croiser Big Foot ? Cela expliquerait la monte de chaussures plus grandes. Les roues de 16 pouces ont cédé la place à des éléments plus conséquents, de 19″ à l’avant et 18″ à l’arrière. Les jantes Turbine, ce noir intense et la fourche nettement dépouillée rendent l’étrave bien plus agressive. Tandis que l’arrière s’assoit et s’effile avec ses valises spécifiques, débordantes sur la fin des échappements. Son profil abaissé n’est pas dû qu’au design : la selle est ici descendue de 10 mm.

Afin de poursuivre l’intimidation, un moteur costaud s’avère obligatoire. Ca tombe bien, la gamme s’est offert, et cette Special aussi, le twin Milwaukee-Eight. Riche en soupapes, en couple et en présence, il a su oublier quelques vibrations et préserver un aspect d’antan. Sur ce modèle, le noir l’a presque totalement envahi. Seules les ailettes de refroidissement, les tiges de culbuteurs et une partie des culasses se sont laissés tenter par du chrome.
Sous cette profondeur, la mécanique de 1745 cm3 offre un copieux 15 mkg, permettant un gain supérieur à 10% sur les accélérations et les reprises par rapport au précédent Twin Cam 103.

Autant Road King que Touring, la Special profite également des amortisseurs à émulsion et de la fourche à double valve. La gamme a voulu offrir plus de d’agrément pour ses rouleurs, et s’est fendu d’un effort sur les suspensions. De quoi contenter ce cruiser au poids certain, dépassant les 350 kilos. Attendez-vous donc à profiter avec largesse de la route, en gardant à l’esprit que la conduite demande une certaine prestance et de l’anticipation. N’allez pas essayer de jouer avec comme si c’était un 883.

Bike Inquiry